top of page

Prévention spécialisée

C.C.D.A « Communauté Cœur D’Essonne Agglomération »

(Arpajon, Saint Germain Les Arpajon, Égly…).

Principalement constitué de quartiers prioritaires ou en vigilance les lieux ciblés par notre travail de rue et notre présence sociale sont des zones ou se manifeste des phénomènes d’inadaptation sociale. C’est par cette présence essentiellement permise par le travail de rue que nous agissons.

 

Lieux de rencontre :

La « rue » permet les premiers contacts avec les jeunes : « Nous nous voyons, nous nous saluons et discutons ».

L’approche n’est pas toujours si évidente nous disent les éducateurs. Elle se résume parfois à des regards qui se croisent. Cependant, le simple fait qu’ils soient vus régulièrement, puis connus et reconnus comme personnes de confiance constituent la base de la relation.

 

Les territoires :

Le découpage administratif des territoires n’est pas celui des jeunes que nous visons par notre action. Mobile ils n’ont que faire des politiques publics qui découpent et classe ces quartiers. Des lieux de regroupement comme le centre-ville d’Arpajon vois transiter des centaines de jeunes lycéens entre les arrêts de bus, la gare et les lycées. Ces afflux de jeunes attisent l’intérêt de vendeurs en tous genres et autre harceleurs raquetteurs. Les quartiers Valles, du Prés Baraillon, et de Théophile le Tieck concentrent en leur sein la majorité de nos accompagnements socio-éducatif.

 

 

 

Inter-institutionnalité ou Partenariat 

Il n'est pas possible pour des éducateurs d'agir seuls.

Ce principe est " consubstantiel " de l'existence de la Prévention Spécialisée ; on le trouve implicitement évoqué dans l'article 5 de l'arrêté interministériel de 1972. " ... L'action éducative de ces organismes (clubs et équipes de prévention) est conduite en collaboration avec les services sociaux, les groupements et établissements socio-éducatifs et culturels ". La mission visant, comme le rappelle la loi du 6 janvier 1986, à "prévenir la marginalisation et faciliter l'insertion ou la promotion sociale des jeunes et des familles ". Pour faciliter cet accès des jeunes aux équipements de formation, de loisirs, au monde du travail, à l'amélioration des relations avec leur famille et leur environnement, les éducateurs doivent être en contact avec ce que l'on pourrait nommer de façon générique les " institutions ". 

Nos partenaires

bottom of page